Marchés publics de fournitures et garantie des vices cachés

-

Conseil d'État N° 416335 7 juin 2018
La garantie des vices cachés s’applique à un marché public de fournitures, la prescription de l’article L. 110-4 du code de commerce relative à la prescription de cinq ans n’est pas applicable aux obligations nées à l’occasion de marchés publics
La prescription dans cette affaire est de cinq ans à compter de la découverte du vice caché suite à l'expertise demandée et non pas à compter de la vente.


Commentaires

Rédigez votre commentaire :

<% errorMessage %>
<% commentsCtrl.successMessage %>
<% commentsCtrl.errorMessage %>

Les réactions des internautes

<% comment.display_name %> a réagit le <% comment.full_date %>

  • <% subcomment.display_name %> a répondu le <% subcomment.full_date %>

Répondre à ce fil de discussion
<% errorMessage %>
Aucun commentaire n'a été déposé, soyez le premier à commenter !